La naissance de la RSM

Tout a commencé durant les IVème Jeux de la Francophonie qui a eu lieu à Ottawa-Hull Canada en 2001. La soirée organisée en l'honneur de la délégation sportive Malagasy, a permis à 2 groupes de fervents supporteurs des sportifs malagasy de se rencontrer. D'un côté il y avait les "MYP"- Malagasy Young People de New York et New Jersey conduits par Naina Ramaherijaona, et de l'autre les jeunes d'Ottawa-Hull conduit par Heritiana Andriamihamisoa. Par amour du Sport, les deux « Mpanentana » se sont convenus d'organiser une petite rencontre de Basket Ball entre Malagasy avant le retour des visiteurs à New-York/New-Jersey.

La première rencontre a donc eu lieu le jour de la clôture des Jeux. Parmi les joueurs, notons les compères des « Bekintana » : Naina, Mika, Lipo, Andry( Cleveland). Du côté du pays du sirop d’érable, les Heritiana, Liva, Hery, Abdon , Elvis, Joseph, Tojo.
Ce premier match de Basket Ball s’est déroulé dans une ambiance particulière, ramenant nos compatriotes sur leurs cours d’école (et leurs terrains de jeu) à Madagascar avec les « Taim-bava » pour amuser la galerie, et le « Mifanala » mais tout cela sous le ton du « Fihavanana » et de l’esprit sportif.

Ravis d'avoir partagé cet après-midi et quelques communications téléphoniques plus tard, Naina et Heritiana projettent une deuxième rencontre dans la capitale canadienne au courant du mois de mai 2002. Entre-temps à Montréal, d'autres Malagasy avaient commencé à jouer en salle entre eux pour clore la fin de l'hiver. Voulant partager les mêmes émotions et la même ambiance de la première rencontre, Heritiana contacta un des responsables du sport en salle de Montréal, Mbelo Rakotomalala. Ayant tous les deux participé à la RNS - Rencontre Nationale Sportive (Mbelo pour la ville de Nancy et Heritiana au Volleyball pour Bezons et Amiens) et connaissant tous les deux la formule à adopter pour les rencontres sportives, nos deux « Mpanentana » décidèrent d'organiser un tournoi du même type mais d’une envergure plus modeste que le très connu et apprécié des sportifs Malagasy en Europe.

Les « Mpanentana » de New-York/New-Jersey, Montréal et Ottawa fixèrent la date du tournoi au 25 mai 2002 à Montréal et entreprirent de réaliser ce projet pour la Communauté Malagasy en Amérique du Nord. C’est ainsi que La Rencontre Sportive Malagasy : RSM est née.
La suite reste gravée dans nos mémoires et dans l’histoire de la RSM. La première édition de la RSM fut marquée par la volonté des membres de la communauté malgache en Amérique du Nord à se rapprocher de leurs compatriotes, un moyen parmi des millions d’autres de garder Madagascar, notre « Tanindrazana Malala » dans notre cœur.

Pour réaliser ce projet, il a fallu trouver les locaux et le financement. L'Ambassadeur de Madagascar au Canada à l’époque, SEM Besoa Razafimaharo, le Consul Yvon Martin ainsi que les Associations et Églises Malagasy au Canada ont témoigné d'une grande générosité et d'une grande solidarité envers les organisateurs du tournoi. On ne peut non plus oublier les principaux contributeurs comme Philémon Rakotonjanahary, Valery Ramonjavelo, président de la Solidarité Jeunesse Madagascar Canada (SJMC) dans le temps, Kathy et José Ralijaona ainsi que Nancy Rakotomalala pour le traditionnel « sakafo-mitam-pihavanana » de la soirée de remise de médailles, Haja Ramahatra pour la sonorisation et tous les bénévoles qui ont œuvré pour la réussite de ce tournoi.

Si ce premier tournoi présentant uniquement la discipline de Basket Ball fut décidé en quelques semaines, le soccer entra en scène quelques mois plus tard à Montréal grâce à l’initiative de Jean Claude Rajaonah et de Philémon Rakotonjanahary. Si les jeunes ont un petit penchant pour le basket, les « moins » jeunes et les « très » jeunes sont ravis de la présence du soccer dans les disciplines. Sous la demande grandissante de ses pratiquants, le volleyball mixte fut introduit dans la deuxième édition de la RSM en 2003 à Montréal. C’est ainsi qu’après ces deux éditions, la RSM put prétendre avoir atteint son premier objectif : permettre à toute la famille de grandir dans le sport et dans le « Fihavanana » Malagasy.

Toujours en 2003, cette fois-ci aux Etats-Unis, MYP désirait organiser un tournoi à l’image de celui de Montréal. Ils ont contacté plusieurs amis à travers le pays. Sur Washington DC, Farrah Malala et Bakoly Randrianarivelo ont trouvé l'idée très intéressante. En effet, elles se lamentaient que les jeunes Gasy de Washington DC ne se connaissaient et ne se côtoyaient pas. Elles se sont ainsi décidées à former une équipe représentante de Washington DC. Elles ont appelé tous les parents Gasy de la capitale Américaine qui ont tout de suite supporté ce projet tant financièrement mais aussi en incitant leurs enfants à venir régulièrement aux entrainements.

En Juillet 2003, Farrah et Bakoly ont mené 4 équipes de Washington DC (2 équipes basket hommes, 1 équipe basket femme, 1 équipe soccer) à New York pour le tournoi. Celui-ci s'est déroulé dans la bonne ambiance et la bonne humeur et il a été convenu que Washington accueillera l'édition 2004.

En 2004, une petite délégation du Canada a fait le déplacement à Washington. A la fin du tournoi, il a été décidé de combiner la RSM Canada et RSM Etats-Unis.

Au fil des années, la RSM est devenu le plus grand rendez-vous des Malgaches d'Amérique du Nord.

French